PREPARER SA MOTO POUR LES VACANCES

préparer sa moto ktm pour les vacancesPour que votre week-end en amoureux ou vos vacances découvertes à moto riment avec plaisir.

 


Pour la moto comme pour la voiture,  quelques contrôles de base s’imposent avant de prendre la route pour les vacances ou le week-end. Bien préparer sa moto est d’autant plus important si vous avez prévu de faire plusieurs centaines de kilomètres, si vous avez prévu un voyage dans des contrées lointaine où tomber en panne peut s'avérer une vraie galère, et plus encore si vous partez en duo et/ou que vous n’utilisez votre moto qu’occasionnellement.

 

 Préparer un voyage à moto :


I- Vérifier l'état de vos pneumatiques : état et pression

vérifier l'état de vos pneumatiques moto / usure pneu motos ktm1-    Contrôle visuel d’usure : les témoins d’usure sont-ils atteints ? Et pour les fadas que la sécurité ennuierait, n’oubliez pas que vous êtes également passibles d’une amende si les sculptures sont inférieures à 1 mm.

Photo : Les vacances ne  se passeront bien qu'avec un changement de pneu ; le repère est atteint.
2-    Changement de vos pneus si nécessaires un peu avant votre départ prévu pour avoir le temps de les roder.
3-    Contrôle de la bonne présence des plombs d’équilibrage (une trace de colle sera sans doute visible si l’un d’eux a sauté).
4-    Contrôle de la pression des pneus en vous référant au manuel KTM fourni.
Attention ! Ne  jamais dégonfler de pneus sous la pluie !!!! Ne jamais dégonfler des pneus qui ont chauffé !!! Plus 500 grammes dans un pneu, sur une moto chargée sur autoroute, n’a rien de surprenant !!!


II- Contrôle spécifique des roues à rayons de votre moto


Si vous avez des jantes à rayons, contrôlez qu’aucun des rayons ne soient tordu ou cassé et venez nous voir si vous avez le moindre doute quant à leur tension.  
Pour ce faire, munissez-vous d’une clef de 13, faites tourner la roue en appliquant la clef sur les rayons : un LA doit retentir sur chaque rayon. Une note plus aigüe signifie que le rayon est trop tendu (ou tordu) ; une note plus basse, que le rayon est détendu.
   


III- Tester votre transmission : tension et lubrification

1-    Kit chaîne :

  • a.    Vérifiez l'état d'usure en tirant sur la chaîne vers l'arrière, au niveau de la couronne. Elle ne doit pas présenter trop de jeu et découvrir les dents de la couronne. Ces dernières doivent présenter une forme régulière, ni pointue ni ovalisée.
  • b.    Avant de contrôler la tension de chaine, vérifiez qu’il n’y a pas de points durs : passé le pignon, la chaîne doit se remettre en ligne sans angle.
  • c.    Nettoyez et séchez votre chaîne avant de la lubrifier. Insistez sur d’éventuels points dur ; emportez même une bombe de lubrifiant pour le voyage, des bombes de petit format existent maintenant.
  • d.    Réglez la tension de chaîne sans excès, en vous référant au manuel KTM de la moto.

 

 

 

 

 

Photo 1 : point dur                                                        Photo 2 : kit chaîne ok                                                    Photo 3 : kit chaîne à changer

2-    Cardan et courroie : Pas sur les KTM !!!!

  • a.    Contrôlez  la présence potentielle de fuites d’huile le long de l’arbre de transmission et à proximité du soufflet.
  • b.    Inspectez minutieusement votre courroie afin de détecter et retirer les corps étrangers éventuels. Et si vous avez atteint la DLC de votre courroie, n’hésitez pas à en changer avant de partir ; tout le monde vous le dira, une rupture ne prévient pas !
  • c.    Vérifiez le bon état de la poulie arrière.


IV- Examen du système de freinage : plaquettes et liquide de frein


1-    Contrôle du bon état des disques.
2-    Contrôle de l’épaisseur des plaquettes.
3-    Vérification du niveau du liquide de frein. Attention ! un niveau de liquide bas donne l’information que les plaquettes sont usées.
4-    Changement du liquide de frein s’il a plus de 2 ans, après une purge du système de freinage.

 

 

 

 

 

  • Photo 1 : l’œil du pro sans se baisser ;le niveau de liquide dans le bocal est au plus bas, donc les plaquettes sont usées.
  • Photo 2 : l’œil du pro à l’arrière sur les étriers type enduro, trail, sans se baisser non plus ; la distance entre l’étrier et la plaquette de droite est faible, donc peu d’usure.
  • Photo 3 : l’œil du pro à l’avant en se baissant cette fois (ou une petite photo) ; les pistons sont beaucoup sortis, donc usure des plaquettes.


V- Eclairage - Electricité : phare, clignotants, batterie à tester


1-    Contrôle du bon fonctionnement des clignotants.
2-    Changer votre ampoule de phare avant de partir si elle est out.
3-    Réglage de l’azimut de votre phare en fonction du chargement.
4-    Contrôle de la bonne santé de votre batterie ; en cas de doute, nous vous préconisons quelques heures en charge pour plus de tranquillité histoire de ne pas pousser votre moto le long d’une nationale chargée comme un baudet par 40°C à l’ombre. C’est plutôt désagréable et sans doute cause de divorce !


VI- Vérifier vos suspensions : Spi et suspension


1-    Vérifiez bien à l’avance que votre fourche ne suinte pas au niveau de ses joints SPI.
2-    Pensez à régler votre suspension arrière en cas de départ en duo et chargés (cf. tableau de réglage du manuel KTM).
Et surtout n’oubliez pas que « la vis de réglage est la même vis que la vis de déréglage » !!!  ; alors si vous avez un doute passez nous voir.

 

VII- Moteur : contrôler vos niveaux 


moto ktm contrôler votre niveau huile plaquettes usees 1-    Contrôle du niveau et de la qualité d’huile. Pour les KTM 990 et KTM 1190 contrôlez l’huile moteur à chaud après que  la moto a bien roulé, avec des régimes soutenus, en charge.
2-    Vidange et remplacement du filtre si vous avez oublié la date ou le kilométrage de votre dernière vidange. Si la dernière vidange a été faite par nos soins, vous pouvez nous appeler pour contrôle de la date.
3-    Contrôle du niveau du liquide de refroidissement avant que la moto n’ait tourné. Attention !  ne pas ouvrir les bouchons de radiateur, mais les bouchons du vase d’expansion.


Pour faciliter vos préparatifs, les consommables nécessaires à votre disposition :

NOS CONSOMMABLES

Et si vous n’avez ni le temps, ni le courage, ni le goût pour effectuer tous ces contrôles sur votre moto vous-même, n’hésitez pas à prendre rendez-vous auprès de notre atelier !

RDV atelier



Dernières petites choses à ne pas oublier et que nous ne pouvons pas faire pour vous :


-    Contrôler que vos papiers sont en ordre : vignette assurance à jour et accessible, carte verte signée.
-    Contrôler votre équipement et notamment votre casque (en bon état, propre, visière non rayée, écran fumé pour l’été (si vous ne comptez pas rouler de nuit).
-    Vérifier que le numéro de l’Assistance KTM soit à portée de main. ; sur la pochette de votre carte grise si vous avez une pochette CTM83.

 >> HOTLINE 24H/24H:
+33 4 72 17 57 55

A partir de là, il ne nous reste plus qu'à vous souhaiter bon voyage.