DARK DOG MOTO TOUR 2014

toulon-20131006-01072

Compte-Tours Motos

 

pour la 12ème et dernière édition du

 

Dark Dog Moto Tour 

 

 

 

La plus haute marche

pour Pierre Lemos sur la

KTM 690 DUKE-R de Compte-Tours Motos !

 

Domination totale de Pierre Lemos dans la catégorie Sport.

Impressionnant et efficace au guidon de sa KTM 690 Duke, Pierre Lemos s’offre même une 9e place au classement Scratch.

 

 

Une Freeride E dans le Faron

Et pour saluer la fin d'une aventure, baroud d'honneur de Hervé Ricord sur la KTM Freeride E dans la spéciale du Faron !

"Donc me voici quand même au départ ! RDV à7h30 au village du DDMT.
Merci Patrick, merci Flo, merci Fred, et merci ma fille de votre aide, de votre présence et de votre soutien.

Un peu particulier de savoir que le chrono ne tourne que dans ma tête.
Une caméra latérale que je vais perdre à 3 épingles de la fin....donc pas de film et une sur la plaque phare qui a tenu.
Pas de 5 , 4 , 3 , 2 , 1 , 0 mais un : tu peux y aller.... 1 mn après un autre participant en "électrique".
Eh bien j’y vais.... GAZZ, heeuuu non, potentiomètre à fond....première surprise, il n’y a que moi qui sais que la moto se déplace, pas de bruit hormis un sifflement.
La mise en vitesse est assez rapide, (pour l’équivalence d’une 125...) très rapidement la moto est a 80km/h sans un bruit...et n’inquiète personne.... sauf moi !
C’est un peu chaud les spectateurs qui marchent dans la montée sur le bord de la route.... en fait c’est super chaud, il y en a de partout et ils ne m’entendent pas du tout, mais bon il n’y a pas de chrono, je fais super attention, je vais déjà essayer de ne blesser personne.

Je regrette très rapidement de devoir faire confiance à une mémoire vieillissante et des souvenirs d’une dernière montée de 2008!!!
Le manque de bruit est déroutant, un sifflement à l’accélération, pas de séquence de changement de vitesse et malgré le dénivelé, les vitesses atteintes sont importantes....
Les premiers freinages, cassure a droite et lacet a gauche, ouhlala il y a du monde partout, c’est pas ici que je vais taper dans les freins.....
L’enchainement qui suit, toujours du monde, la montée semble moins large qu’avant, à moins que le bruit élargisse la route, en faisant fuir les spectateurs....
L’épingle à droite il y a du monde déjà installé, la route est libre.
Le freinage est encore plus déroutant....avec simplement 95 kg et très peu d’inertie moteur (rotor en alu), pas de séquence de rétrogradage, puisqu’il n’y a pas de vitesse, la moto s’arrête sur une très courte distance.. qui a dit qu’il y avait des freins de vélo? Je m’applique, en passant comme un lacet, qui conditionne une partie rapide, un enchainement à fond, tous les kilomètres/heure sont importants...
Je me rends compte que ça aurait mérité de tirer plus long... de vieux souvenirs d’électrotec....P (la puissance) = C (couple) x omega (pas trouvé sur la tabulation)(la vitesse de rotation du moteur) donc  C = P divise omega
Le couple moteur est disponible, presque tout de suite et diminue avec la vitesse de rotation du moteur.
Sans reconnaissance la “lecture de route” se fait à vue, ça avance vite tout de même, pour l’équivalence  d’une 125 limitée à 15cv (soit   11 KW).
Une suite d’enchainement qui s’enroulent, juste en relâchant l’accélération...C’est certain la moto “tire vraiment trop court” quelques km/h de plus auraient été  les bienvenus ....Je n’ai pas le temps de regarder le compteur, mais un bon 100 km/h malgré le dénivelé.
Il me tarde de passer devant le fort... la moto ne décollera pas sur la bosse, après il y aura les lacets de la fin de spéciale pour faire parler le poids de la moto.
La moto est surprenante d’efficacité au jeu d’accélère/freine entre les lacets, mais je privilégie la vitesse de passage dans les lacets, en prenant garde à ne pas trop chercher les intérieurs qui peuvent être sales de terre, d’aiguilles de pins, de graviers...
Je reste un compétiteur... je suis content de rattraper la moto électrique ERDF qui est partie 1 mn avant moi, je vais attendre un freinage pour le dépasser....encore quelques lacets...et la ligne d’arrivée est déjà passée.

Un grand merci a Marc Fontan,  David et Caroline qui m’ont permis de faire cette monte.
Petite séance émotion quand remontent les souvenirs de 2004, et de mon premiers DDMT..."

FREERIDE-VILLAGE14.jpgRV-DDMT14-2.jpgRV-DDMT14.jpg

Toulon14-RV.jpglemos-DDMT14-podium2.jpglemos-DDMT14.jpg

rv-faron14.jpgrv-lemos-ddmt14.jpg

 

 

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l’utilisation de cookies nous permettant d'améliorer la qualité de nos services, de personnaliser votre expérience de navigation, de réaliser des statistiques de visites et de nous souvenir de vous. Pour révoquer ce consentement, ou en savoir plus sur les cookies que nous utilisons, consultez notre politique de confidentialité.